La formation

Durée : 8 semaines

L’objectif de la formation défini dans la convention de formation INTEFP-EHESP est de réorienter et d’harmoniser les pratiques du médecin inspecteur régional du travail dans le champ de la santé publique du fait des nouvelles missions qui leur sont confiées. La formation est commune avec celle des médecins inspecteurs de santé publique à 80 %. Au cours de l’année, 5 à 6 regroupement sont réalisés à l’EHESP. La formation vise à :

  • acquérir des bases en santé publique (concepts, acteurs, enjeux, méthodes) pour développer leurs nouvelles missions,
  • recueillir des indicateurs pertinents pour observer la santé de la population au travail
  • établir un diagnostic territorial avec les autres médecins de santé publique et de travailler en réseau.

La formation comporte :

  • des apports théoriques : bases en santé publique, identification des enjeux stratégiques permettant au MIRT d’intervenir dans le cadre des politiques de santé,
  • une application immédiate de type « formation – action » dans le cadre des travaux dirigés à l’école en lien direct avec le thème « santé au travail ».

La formation est composée de 6 unités d’enseignement complétées par un atelier et deux tables rondes :

  • organisation des systèmes de santé en France et en Europe
  • cadre institutionnel et juridique de l’action sanitaire et sociale
  • épidémiologie et statistiques appliquées
  • politiques de santé publique en France et en Europe
  • démarche d’évaluation appliquée à l’action publique
  • communication professionnelle
  • atelier « démarche projet »
  • table ronde « santé au travail »
  • table ronde « inspection pour les régulations »

Plusieurs unités d’enseignements peuvent être validées et donner droit à des ECTS dans la perspective de parcours diplômants.

Conditions d’accès

Dans le cadre de la formation continue, cette formation s’adresse à des médecins inspecteurs régionaux du travail et de la main d’œuvre qui prennent leur poste.

Le métier

Le médecin inspecteur du travail possède une mission préventive de protection des salariés sur leur lieu de leur travail. Il intervient dans 5 domaines :

Prévention

Il participe aux actions des services déconcentrés et est étroitement associé :

  • aux orientations de la politique régionale de prévention des risques professionnels,
  • à la préparation des programmes, des instructions et des documents que justifie la mise en œuvre de cette politique,
  • à la déclinaison des actions prioritaires,
  • à l’animation et à l’évaluation de ces actions.

Conseil

Il assiste le directeur régional du travail de l’emploi et de la formation professionnelle pour l’application des dispositions législatives et réglementaires relatives à la médecine du travail, pour les commissions régionales de médecine du travail et, au sein du comité régional de coordination, pour la prévention des risques professionnels. Il peut aussi être sollicité par le directeur régional du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle, lors de la préparation et de la mise en place des conventions d’objectifs.

Formation

Il possède un rôle d’appui technique à l’inspection du travail, aux services de santé au travail, de main-d’œuvre et à la COTOREP. Il a dans ce cadre un rôle de conseil, d’animation, d’information et de formation des médecins du travail.

Expertise

Il exerce des missions spécifiques dans le cadre des établissements publics de soins, des établissements soumis aux articles 717 du code rural, de la sécurité sociale (comités techniques régionaux), dans le cadre des mines et carrières. Le médecin inspecteur du travail est sollicité pour participer à la reconnaissance des maladies professionnelles dans le cadre des comités régionaux de reconnaissance des maladies professionnelles (CRRMP).

Recherche et veille sanitaire

Il collabore avec l’institut de veille sanitaire pour le bénéfice des travailleurs. Il peut coordonner des recherches, études, enquêtes à caractère épidémiologique. Il participe aussi à la constitution de réseaux régionaux d’experts et de coordination des actions de veille des médecins du travail.

Le décret du 28 décembre 1994 complété par les circulaires du 17 avril 1996 du 5 novembre 2001 précise les missions des MIRT.

Pour en savoir plus sur le métier

  • Circulaire DRT no 96-6 du 17 avril 1996 relative au rôle et aux fonctions de l’inspection médicale du travail et de la main-d’œuvre à l’échelon régional
  • Circulaire DRT-DAGEMO no 2001-06 du 5 novembre 2001 relative à l’organisation, au fonctionnement et aux moyens de l’inspection médicale du travail et de la main-d’œuvre

Contact

Filière médecin inspecteur du travail
Tél : + 33 (0) 2 99 02 27 09

Publié le 26 juin 2008