Coopération internationaleL’EHESP propose son savoir-faire et son expertise en santé publique aux pays et institutions désireux de faire évoluer leur système de santé et de protection sociale.
Elle accompagne le renforcement des capacités des partenaires et le développement de nouvelles compétences des pays tiers par des actions d’ingénierie de formation, d’expertise et de conseil stratégique (élaboration et mise en œuvre de programmes pédagogiques spécifiques, mission d’appui technique à l’étranger, organisation de voyage d’études, accueil de délégations étrangères, …).

L’esprit de la coopération

L’EHESP s’engage sur des actions favorisant le transfert et la capitalisation des savoir-faire. La capitalisation s’oppose à la substitution, en ce sens qu’il ne s’agit pas de se substituer aux acteurs locaux (pour enseigner, organiser, manager,…), mais de les appuyer dans le développement de leurs propres ressources humaines, dans le contexte spécifique qui est le leur.
Un programme de coopération réussi est sans doute celui qui sait s’arrêter au moment où les partenaires locaux sont en mesure de prendre en charge, de façon autonome et pérenne, la formation des professionnels de leur pays. L’ingénierie de formation pilotée par l’EHESP se déroule ainsi essentiellement sur place, et réunit, autour du chef de programme désigné par l’école, une équipe d’experts techniques des deux pays.

Des pôles d’expertise reconnus

L’EHESP est particulièrement reconnue pour la formation de professionnels exerçant à haut niveau de responsabilités dans les secteurs sanitaire et social. Le management des établissements sanitaires et sociaux, les politiques sanitaires et sociales, la pratique de l’inspection, l’évaluation, l’audit et le contrôle, la santé environnementale et le génie sanitaire, la gestion du médicament, la gestion des risques… : autant de domaines pour lesquels l’EHESP est fréquemment sollicitée.

Quelques exemples de coopération

algerAlgérie

La collaboration avec l’Ecole nationale de management et de l’administration de la santé (ENMAS) s’inscrit dans une logique de transfert de compétences. L’EHESP forme des formateurs, et appuie le développement d’un catalogue de formation continue et la mise en place d’une plateforme informatique.

 

Argentine

L’EHESP, à travers l’équipe d’accueil 7348 « Management des organisations de santé« , est partenaire d’un projet d’enseignement à distance dans le domaine du management de la santé au bénéfice des professionnels de santé en Amérique du Sud. L’Université ISALUD (Argentine) coordonne ce projet financé par l’Union européenne.

 

Brésil

La coopération de l’EHESP avec l’Escola Nacionala de Saude Publica Sergio Arouca (ENSP Rio), appartenant à la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), date des années 1990. L’EHESP apporte son expertise dans le domaine du management hospitalier et plus récemment, dans le champ des risques environnementaux et de la santé au travail.

 

Burkina Faso – Mali

Mission au Mali et Burkina-Faso - 2012L’EHESP a été partenaire d’un projet européen d’appui à la définition des stratégies municipales et des plans de développement sanitaire des villes de Bamako et de Ouagadougou, en collaboration avec la Mairie de Paris (2010-2012). Tout au long du projet Paris Bamako Ouagadougou (PBO), l’EHESP a animé un comité pédagogique et a ainsi contribué au renforcement des compétences municipales en matière de santé.
Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la brochure du projet Paris Bamako Ouagadougou (pdf, 1,8 mo)

 

Chine

Depuis 2009, dans le cadre du partenariat établi avec le Centre de développement des ressources humaines du Ministère de la santé chinois, qui intègre le Centre franco-chinois de formation aux professions de santé, l’EHESP a mis en place une formation en management des établissements de santé à destination des directeurs d’hôpitaux et des directeurs de soins chinois

 

République du Congo

Congo

L’Agence Française de Développement (AFD) a sollicité Expertise France (EF) pour développer un projet de renforcement des capacités en gestion hospitalière du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHUB) et des hôpitaux généraux du pays sur financement d’un Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) signé avec la République du Congo. L’EHESP s’est engagée auprès d’Expertise France dans la mise en place de ce projet et contribue à la mise en place d’une formation des managers des établissements de santé.

 

Tunisie

La France s’est engagée aux côtés des Pays-Bas, pour répondre à un projet de jumelage entre l’Union européenne et la Tunisie, portant sur la sécurité sanitaire et la maîtrise des risques sanitaires et environnementaux. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la compétitivité des services (PACS) au profit de l’Agence nationale du contrôle sanitaire et environnemental des produits (ANCSEP) en Tunisie. Il a démarré en septembre 2015 et doit se poursuivre jusqu’en septembre 2017. L’EHESP contribue à cette expertise internationale à travers la mise à disposition d’une enseignante du Département santé-environnement-travail et génie sanitaire (DSETGS), Michèle Legeas, pour les 2 années du programme, ainsi que pour la réalisation de certaines des activités prévues.

 

Vietnam

Depuis 2010, l’EHESP s’est engagée, en partenariat avec les services de santé d’Ho Chi Minh ville et l’Université de médecine de Pham Ngoc Thach (UPNT), dans la construction et le déroulement d’un programme de formation de directeurs d’hôpitaux vietnamiens.

Une convention cadre de coopération a été signée avec l’Université de médecine de Hanoï (UMH), dans le cadre d’un projet financé par l’Agence Française de Développement (AFD), d’appui à la modernisation de l’UMH et à la création d’un CHU à Hanoï sur le modèle des CHU français.

Publié le 26 juillet 2013