Delphine MOREAU

Delphine MOREAU

Delphine MOREAU

15, avenue du Professeur-Léon-Bernard • CS 74312 • bât. Germaine Tillon - bureau 312 - 35043 - Rennes Cedex

Tél : +33 (0) 2 99 02 27 63 (pro)

E-mail : delphine.moreau@ehesp.fr (pro)


Discipline(s) : sociologie

Titre(s) : Professeure de l'EHESP

Diplôme(s) : Doctorat de sociologie

Appartenance(s) : Collectif de recherche sur le handicap, l’autonomie, société inclusive (CoRHASI), Département des sciences humaines et sociales (SHS), UMR 6051 ARENES-CRAPE

Cursus

Après un premier parcours en philosophie (Maîtrise de philosophie sur Hannah Arendt à l'Université Paris X Nanterre ; DEA de philosophie politique à l'EHESS sur les frontières de la citoyenneté), une excursion du côté de la traduction et l'édition, et des contrats de recherche (sur l'information en cancérologie, le recueil du consentement et le recrutement de sujets dans les essais cliniques), j'ai poursuivi mes recherches en sociologie avec un master 2 sur la place des proches de personnes hospitalisées sans leur consentement, et une thèse de sociologie sur le recours à la contrainte en psychiatrie, sous la direction de N. Dodier à l'EHESS.

Parallèlement et postérieurement à ma thèse, j'ai réalisé différents contrats d'enseignement : comme monitrice (Université Paris 7 Diderot) et ATER (Universités d'Evry et Paris 8), et de recherche : sur le programme Un chez soi d'abord-Housing First (Hôpital Maison Blanche), sur l'évaluation des capacités chez les personnes vulnérables (UMR Max Weber, Lyon), sur les placements à des fins d'assistance en Suisse (Ecole des Hautes Etudes en Santé de Vaud, Lausanne), avant de rejoindre l'EHESP comme enseignante-chercheuse sur un poste en promotion de la santé.

Recherche

Mes recherches interrogent la place des personnes destinataires d'interventions d'aide et de soin par les professionnels et les proches, notamment lorsque leur capacité à décider pour elles-mêmes est questionnée. Elles portent principalement sur des situations concernant la santé mentale, le handicap et la grande précarité. J'ai ainsi étudié la place et les régulations de la contrainte dans le soin en psychiatrie, en France et en Suisse, dans le contexte de la déshospitalisation psychiatrique, et la mise en oeuvre d'un programme expérimental d'accès au logement et fondé sur la perspective du rétablissement, le dispositif Un chez soi d'abord.

Afin de prolonger le questionnement sur l'articulation entre savoirs professionnels et expérientiels dans l'expérience ordinaire de la maladie chronique, je travaille actuellement sur les savoirs et usages du médicament en santé mentale, à partir d'une recherche collective sur des activités de pharmacie clinique en psychiatrie. Dans une perspective articulant approche globale de la santé et analyse des inégalités de santé, je commence une recherche sur la santé somatique des personnes avec des troubles psychiques sévères. Il s'agit à la fois d'analyser la construction de cette question comme enjeu de santé publique et d'identifier les obstacles rencontrés dans le parcours de soin.

Thèmes de recherche

  • politiques publiques de santé mentale : régulations de la contrainte ; nouvelle place de la référence aux droits fondamentaux ; organisation territoriale des soins ; transferts institutionnels et coopérations entre le sanitaire, le social et le médico-social
  • Accompagnement et dans le soin en santé mentale : contrainte, place de l'autonomie et des choix des personnes concernées, perspective du rétablissement, pair-aidance, pratiques professionnelles et informelles
  • circulation et revendication des savoirs, professionnels, spécialisés et expérientiels ; participation des personnes concernées dans les politiques et les recherches
  • Inégalités de santé, stigmatisation, promotion de la santé mentale, rétablissement

Projets en cours

« Décloisonnement des organisations et renégociation des places des acteurs du soin : les effets du développement des activités de pharmacie clinique en psychiatrie générale » Projet de recherche financé par la Fédération Hospitalière de France (FHF), coord. avec Etienne Nouguez (CSO), avec Camille Lancelevée et Tonya Tartour, en convention avec le Centre Hospitalier Paul Guiraud, 2018-2020

Projet CANOPEE : « CANcers chez les personnes suivies pour des trOubles Psychiques sÉvèrEs : des défauts de parcours de soins ? », projet financé par l’Institut National du Cancer (INCA). Coordination Coralie Gandré (IRDES) 2020-2023

 

Expertise

Membre du Comité de rédaction de la revue Alter, revue européenne de recherches sur le handicap

Membre du Comité scientifique des Rencontres en santé mentale

Evaluations d’articles pour les revues SociologieS, Revue Française des Affaires sociales ALTER, Genre, sexualité et société, Revue d'Epidémiologie et de Santé Publique

Enseignement

A l'EHESP, dans les masters de santé publique, les filières fonction publique et la formation continue : Politiques de santé mentale, parcours des usagers, promotion de la santé et prévention, en particulier : promotion de la santé mentale, Rétablissement et place des pairs (médiateurs santé pairs, pairs-aidants, usagers-experts), méthodologie de la recherche en sciences sociales

Enseignements universitaires antérieurs : enseignements dans des cursus de sociologie, science politique, administration économique et sociale, de la L1 au M1, cours de méthodologie des sciences sociales, de sociologie générale (Le fonctionnalisme et ses critiques), d’introduction à la sociologie, de sociologie de l’Etat et des politiques publiques

Enseignements extra-universitaires auprès de publics professionnels variés : travailleurs sociaux, médecins, infirmiers : Formations sur les représentations et politiques du handicap, Action sociale et santé mentale, les soins sans consentement en psychiatrie, l’éthique médicale.