Séverine DEGUEN

Séverine DEGUEN

EHESP - Avenue du Pr. Léon Bernard Bâtiment Max Weber - RDC - CS74312 35043 - Rennes

Tél : +33 (0) 2 99 02 28 05 (pro)

E-mail : severine.deguen@ehesp.fr (pro)


Discipline(s) : Biostatistique et épidémiologie environnementale - Analyse spatiale

Titre(s) : Professuer de l'EHESP

Diplôme(s) : Doctorat en biosmathématique– INSERM U707, université de Jussieu Paris 7.

Appartenance(s) : Département santé-environnement-travail et génie sanitaire (DSETGS)

Cursus

Expérience professionnelle :

2011 - Habilitation à diriger les recherches - Université Paris Sud 11

Depuis 2001 – Enseignante Chercheur de biostatistique –EHESP

1999-2000 –Assistante temporaire d’enseignement et de recherche - Université de Jussieu - Paris 7

1998-1999 –Assistante temporaire d’enseignement et de recherche – Université de Bordeaux I.

Formation :

J’ai acquis ma formation en biomathématique à l’université Paris Diderot – Paris 7 entre 1995 et 1999 sous la direction conjointe du Professeur Chau et du professeur Flahault au sein de l’unité 444 dirigée alors par le Professeur Valleron. Durant ces quelques années, j’ai travaillé sur la modélisation temporelle de la varicelle dans le but d’améliorer les connaissances sur les mécanismes de propagation de la maladie. Ma thèse s'intitulait « Modélisation de l’épidémie de la varicelle en France à partir des données hebdomadaires du Réseau Sentinelles ».

Recherche

Axe principal de recherche « Rôle des expositions environnementales sur les inégalités sociales de santé »

Mon activité de recherche a été marquée par deux projets principaux développés au sein du département santé-environnement-travail : le premier s’intéressant à « la perception de la qualité de l’air (projet SEQAP) » et le second visant à étudier « le rôle de la pollution atmosphérique sur les inégalités socio-spatiales de survenue de l’infarctus du Myocarde (projet PAISIM) ». Ce dernier, initiant une nouvelle problématique en France, a été à l’origine de l’élaboration du programme de recherche « Equit’area: www.equit'area.org » d’envergure nationale qui vise à étudier le rôle du cumul d’exposition environnementale sur les inégalités sociales de santé. Débuté en 2008, ce programme constitue la colonne vertébrale de mon activité de recherche ; C’est précisément sur cette problématique de recherche en santé environnement que j’ai soutenu mon Habilitation à Diriger des Recherches en 2011. Projet de recherche scientifique, Equit’Area se veut aussi une plateforme pour éclairer l’action publique qui chercherait à réduire ces inégalités sociales de santé. Ce site met ainsi à disposition de toutes les parties intéressées, élus nationaux et locaux, administrations, décideurs économiques publics et privés, associations, ainsi que des chercheurs, des informations synthétiques issues de l’analyse de la très grande quantité des données compulsées.

Le programme Equit'Area se structure en 3 étapes successives et complémentaires:

  • Décrire les inégalités socio-économiques et territoriales au regard d’expositions environnementales à risque sanitaire. Il s’agit plus particulièrement d’explorer le cumul d’exposition à un ensemble de nuisances environnementales dans l’espace socio-territorial. 
  • Décrire les inégalités sociales vis-à-vis de la distribution spatiale d'évènements sanitaires. L’objectif de cette étape est d’examiner puis de quantifier si les populations socio-économiquement défavorisées présentent un risque sanitaires plus élevé que les populations socio-économiquement favorisées dans certaines parties du territoire.
  • Examiner si les relations entre certaines évènements sanitaires et un ensemble d’expositions environnementales cumulées et spatialement distribuées sont socialement différenciées. Les résultats de cette dernière étape, combinés à ceux des deux précédentes, devraient permettre d’avancer dans la compréhension des mécanismes par lesquels les nuisances environnementales contribuent aux inégalités sociales de santé.

Expertise

  • Je suis depuis janvier 2018 membre de la commission scientifique de l'Inéris. J’assure de plus une mission d’expertise au sein de deux groupes d’experts européens (OMS-Euro) s’intéressant d’une part aux inégalités environnementales en Europe et d’autre part aux déterminants des inégalités sociales de santé en Europe.

Enseignement

Master of Public Health | EHESP

Coordination

  • Minor 214: multivariate and data mining analysis | ISB
  • Minor 217 : Impact assessment in environmental Health | EOHS

Interventions

  • Major 231 : Spatial Analysis | ISB
  • Core Module 204 ISB

 

Mastère Spécialisé Ingénierie et Management des Risques
en Santé, Environnement, Travail | EHESP

Interventions : Séquences biostatistique

Module Inter-Professionnel | EHESP: Suivi d'un groupe d'élèves tous les ans