Le 31 mai 2018, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, l’EHESP devient un Campus sans tabac sur son site rennais.

Le tabac demeure la première cause de mortalité en France, une particularité nationale. L’EHESP, en qualité d’école de santé publique, développe depuis plusieurs années des actions afin de lutter contre le tabagisme. Dans ce cadre, l’établissement s’engage pour la mise en place d’un Campus sans tabac au 31 mai 2018, à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac.

Lutte contre le tabagisme : les actions de l’EHESP

Si la démarche de « Campus sans tabac » existe à l’étranger, l’EHESP apparait être le premier établissement d’enseignement et de recherche à s’inscrire dans cette démarche en France.

La lutte contre l’addiction repose sur deux piliers : l’information et l’accompagnement individuel. L’EHESP s’inscrit dans cette double démarche en mettant en place, depuis 2015, des actions de prévention y compris concernant le tabagisme passif :

  • la mise en place de zones fumeurs à distance des entrées de l’École
  • la participation en 2016 et 2017 à l’opération nationale « Moi(s) sans tabac » invitant et accompagnant les fumeurs, personnels et/ou apprenants, à réduire ou stopper leur consommation, et pour laquelle la participation des publics de l’école a été croissante

Ces dispositifs ont été évalués afin de préparer le passage à un Campus sans tabac.

Téléchargez le plan des zones fumeurs sur le site de Rennes (pdf, 341 ko)

Vers un Campus sans tabac…

Jusqu’au 31 mai 2018, date de mise en place officielle de la démarche Campus sans tabac à l’EHESP, l’école poursuit les actions d’information et d’accompagnement des personnels et apprenants qui souhaitent se renseigner, réduire ou arrêter le tabac. Différents dispositifs de communication et temps de prise en charge sont proposés :

  • une signalétique dédiée (affiches, flyers, écrans…) pour annoncer le futur Campus sans tabac
  • des animations avec par exemple, un stand d’information à l’occasion de la rentrée des élèves fonctionnaires
  • des aides pour accompagner les personnes engagées dans un sevrage tabagique, notamment des consultations avec une infirmière tabacologue et des séances de sophrologie
  • une adresse email pour informer de l’accompagnement offert par l’école en complément des actions proposées par Tabac info service

 

Publié le 3 janvier 2018