NB : Les règles de fonctionnement de l’école doctorale d’inscription du doctorant sont celles qui prévalent pour le déroulement du doctorat.

Candidature

Quels sont les critères d’admission ?

La candidature au Réseau doctoral est ouverte aux étudiants titulaires d’un master ou d’un diplôme équivalent. La sélection est notamment effectuée à partir des critères suivants :

  • leurs résultats académiques et la qualité de leurs connaissances dans au moins une des disciplines requises par le sujet de recherche,
  • leur intérêt démontré pour les questions de santé publique ou de recherche,
  • la qualité du projet de thèse.

Le doctorant devra être également inscrit dans une école doctorale partenaire.

Y a-t-il un âge limite pour s’inscrire ?

Il n’y a pas de limite d’âge, ni pour l’admission dans le réseau, ni pour la demande d’allocation.

Comment candidater pour une allocation de recherche ?

Le candidat devra cocher la case correspondante dans le formulaire de demande d’inscription.
Si sa candidature est admissible, il devra présenter son projet de recherche devant le Comité de direction scientifique du réseau doctoral (date à fixer).

Quelles sont les conditions particulières pour un doctorant étranger ?

Il doit s’assurer de respecter les conditions de séjour sur le territoire français.

Est-il possible de cumuler cette formation avec un travail rémunéré ?

Cas 1 : le doctorant a obtenu un financement par le réseau doctoral ou son école doctorale, et a signé à ce titre un contrat doctoral, qui peut intégrer une activité complémentaire rémunérée représentant 1/6 de la durée de travail (cf. décret du 23 avril 2009).
Cas 2 : le doctorant a obtenu un financement doctoral du type CIFRE avec la participation d’un employeur privé.
Cas 3 : le doctorant est un professionnel déjà en poste.
Cas 4 : le doctorant n’a pas de financement et souhaite exercer une activité salariée.

Pour les 3 premiers cas, le doctorant doit se rapprocher de son employeur le cas échéant.
Dans le dernier cas, le doctorant doit s’organiser afin de suivre la formation dans les délais impartis.

Formation

Quelles sont les langues utilisées ?

Le français et l’anglais doivent être maitrisés dans le cadre de la formation et afin de faciliter les échanges tant avec les étudiants internationaux qu’avec les conférenciers.

Quand commence t-elle ?

Généralement au 1er octobre.

Doit-on commencer la formation au 1er semestre de l’année universitaire ?

Oui, en phase avec l’inscription à l’école doctorale.

Y a-t-il des cours obligatoires ?

Oui, le doctorant doit suivre une formation complémentaire en santé publique validant 30 crédits ECTS. Ces cours favorisent l’interdisciplinarité.

Quel est le programme des cours ?

Le programme porte sur les différents volets de santé publique : Biostatistiques et Sciences de l’Information ; Epidémiologie ; Sciences humaines, sociales et des comportements de santé ; Management des hôpitaux, action sanitaire et sociale et politiques de santé ; Santé-environnement-travail ; Sciences Infirmières et paramédicales.

Où se déroule la formation ?

La thèse se prépare au sein d’une équipe d’accueil de l’une des écoles doctorales.
La formation complémentaire se déroule dans les locaux de l’EHESP (Rennes, Paris) ou dans ceux des écoles doctorales partenaires du réseau.

Les 30 ECTS à valider correspondent-ils uniquement aux cours proposés ? Y a-t-il une possibilité de valoriser la participation à d’autres cours, à des séminaires de recherche, des expériences d’enseignement, … ?

Le Comité de Direction Scientifique arrête la liste des formations (cours, séminaires, …). Les expériences d’enseignement ne peuvent être validées. Il est cependant possible de valider des crédits avec des formations hors catalogue sous réserve de l’accord de la direction du Réseau doctoral.

Thèse

La thèse doit-elle être rédigée en anglais ?

La thèse peut être rédigée en français ou en anglais.
Si elle est rédigée en anglais, un résumé substantiel en français sera demandé et réciproquement si la thèse est rédigée en français.

Doit-on la soutenir en anglais ?

La thèse peut être soutenue en français ou en anglais, avec un effort de présentation dans l’autre langue (présentation, réponse aux questions, …)

Par qui est choisi le sujet de thèse ?

Cas 1 : Le doctorant souhaite travailler sur un sujet en particulier et n’a pas de directeur de thèse.
Il doit proposer son sujet de thèse pour trouver un directeur de thèse rattaché à l’une des écoles doctorales partenaires du réseau.
Cas 2 : Le doctorant souhaite travailler avec un directeur de thèse en particulier, et n’a pas de sujet de thèse.
Le directeur de thèse peut lui proposer un ou plusieurs sujets de thèse.
Cas 3 : Le doctorant n’a ni sujet, ni directeur de thèse pressenti.

L’école doctorale peut lui proposer un sujet et un directeur de thèse s’il est retenu.

Comment trouver un directeur de thèse ?

Pour candidater, il faut avoir identifié un directeur de thèse. Le directeur de thèse doit être titulaire d’une Habilitation à diriger les recherches (HDR) et doit être rattaché à l’une des Écoles doctorales partenaires du Réseau doctoral.

Pour trouver un directeur de thèse, 2 cas de figure :

  • Si le doctorant souhaite travailler sur un sujet en particulier et n’a pas de directeur de thèse, il doit contacter les Écoles doctorales partenaires ou les directeurs de thèse potentiels afin de trouver un directeur de thèse.
  • Si le doctorant n’a pas de sujet de thèse, il peut contacter les Écoles doctorales partenaires ou les directeurs de thèse potentiels afin de candidater aux sujets de thèses qu’ils proposent. Il peut également consulter les sites internet qui proposent des sujets de thèse, comme le site internet de ABG – L’intelli’agence.

Le Réseau doctoral peut orienter les candidats et les accompagner dans leur démarche d’identification d’un directeur de thèse. Les dossiers sont transmis chaque année au début du mois de décembre aux professeurs qui pourraient être intéressés à diriger une thèse. Ainsi vous pouvez envoyer votre dossier avant le 30 novembre à doctorate@ehesp.fr en joignant un CV ainsi qu’une lettre de motivation qui décrit vos compétences et votre projet professionnel ou un projet de thèse de 3 pages environ qui décrit le contexte, la problématique et sa justification, les objectifs, la méthodologie, les collaborations envisagées, le calendrier et un plan (le type) des publications envisagées.

Y a-t-il des possibilités de co-tutelle avec des laboratoires non partenaires du réseau ?

Oui.

A l’initiative de qui est constitué le comité de thèse?

Le comité de thèse est constitué à l’initiative du directeur de thèse ou de l’école doctorale partenaire.

Combien de personnes devra t-il comporter ?

Il comporte 4 personnes minimum, dont un chercheur étranger (fortement recommandé)

Est-il possible d’avoir des invités au comité de thèse ?

A voir avec le directeur de thèse.

Peut-on organiser le comité de thèse à l’étranger ?

A voir avec le directeur de thèse.

Financement

Pour préparer leur thèse, les doctorants doivent identifier un financement qui leur permettra de recevoir une rémunération pendant les 3 ans.

– Offres de contrats doctoraux –

Le contrat doctoral est un contrat de 3 ans, dont la rémunération est fixée par arrêté ministériel. Il peut inclure, ou non, des missions autres que les activités de recherche accomplies en vue de la préparation du doctorat.  La rémunération mensuelle minimale des doctorants contractuels est fixée à 1 758 euros brut, sous réserve des dispositions prévues à l’article 2 de l’arrêté du 29 août 2016. Pour plus d’informations

  • Le Réseau doctoral attribue chaque année des contrats doctoraux sur concours. Pour candidater à un contrat doctoral du Réseau doctoral, reportez-vous à la rubrique Candidature.
  • L’Institut National du Cancer (INCa), en partenariat avec l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) ainsi que l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et le Réseau doctoral en santé publique animé par l’EHESP, lance un appel à candidature pour des subventions doctorales. Pour plus d’informations
  • Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche poursuit en 2017, la campagne d’attribution de contrats doctoraux handicap pour les candidats présentant un handicap reconnu. Pour plus d’informations
  • Le ministère de la défense (DGRIS) lance un appel à candidature pour le financement de bourses doctorales dans le domaine des relations internationales et stratégie, à destination des établissements de recherche et d’enseignement supérieur publics. Pour plus d’informations
  • Dans le cadre de l’Académie d’Excellence A*Midex, des bourses de doctorat en Santé Publique d’aide à la mobilité entrante sont proposées à des étudiants venant d’une autre Université qu’Aix-Marseille Université (AMU). Pour plus d’informations
  • La fondation AXA Research propose chaque année des bourses postdoctorales. Pour plus d’informations (pdf, 158 ko)

Vous trouverez des possibilités de financements de thèse sur les sites suivants :

– Pour les étudiants étrangers ou qui souhaitent partir étudier à l’étranger –

  • Bourses de mobilité et d’excellence
    Consultez les informations et les propositions de bourses de mobilité.
    Des bourses d’excellence Eiffel sont réservées aux étudiants étrangers de niveau Master et Doctorat. Téléchargez les dossiers de candidature sur le site internet : http://www.egide.asso.fr/eiffel
  • Bourses de doctorat en cotutelle de thèse
    Dans le cadre de son programme d’aide à la mobilité des jeunes chercheurs dit « Vernadski », l’Ambassade de France en Fédération de Russie attribue pour l’année 2015, des bourses de doctorat en cotutelle de thèse.
    Les candidatures doivent être soumises avant le 31 décembre 2016. Il est possible de bénéficier d’une bourse Vernadski même si vous êtes inscrits en deuxième année de thèse. Toutes les informations nécessaires sont disponibles sur le site internet : http://www.ambafrance-ru.org/Bourses-doctorales-Vernadski.
  • Offres des laboratoires et universités en France
    Vous êtes étudiants étrangers et souhaitez poursuivre un doctorat en France ? Accédez au site internet PhD in France qui regroupe les offres des laboratoires et des universités en France.
Publié le 3 juillet 2009