29 janvier 2019

La médecine libérale est-elle réformable ? Analyse sociologique de la formation « PACTE soins primaires » des coordinateurs des maisons de santé

François-Xavier SCHWEYER, Enseignant-chercheur, département SHS/EHESP CMH – EA MOS

Pour répondre aux nouveaux besoins de santé de la population, certains médecins libéraux promeuvent une approche pluri-professionnelle, l’association des patients et le principe de la responsabilité populationnelle. Ce nouveau type d’activité en soins de première ligne, théorisé sous forme de modèles internationalement connus, est au cœur de la stratégie de transformation du système de santé. L’EHESP et la HAS, en lien avec le Ministère de la santé et la FFMPS, a décidé en 2014 de construire un programme visant à former les coordinateurs d’équipes de soins primaires en associant les équipes : le PACTE Soins Primaires (Programme d’Amélioration Continue du Travail en Équipe de Soins Primaires). Une centaine de coordinateurs ont été formés en 2015-2017. Une analyse sociologique de la genèse et de la dynamique du projet est proposée.

22 janvier 2019

Le projet européen ParticipaTIC : une plateforme Moodle accessible pour améliorer les compétences des représentants des personnes handicapées

Marie CUENOT, coordinatrice du projet ParticipaTIC, département SHS, CoRHASI

Le projet ParticipaTIC figure parmi les projets européens portés par l’EHESP. Dix partenaires – associations de personnes handicapées et organismes de formation – issus de quatre pays (Belgique, France, Roumanie, Suisse) sont impliqués dans ce partenariat. Ce séminaire est l’occasion de présenter les avancées de ce projet qui vise à construire une plateforme de formation en ligne, basée sur Moodle, et proposant gratuitement des contenus de formation, accessibles, destinés à améliorer les compétences des représentants des personnes handicapées.

8 janvier 2019

Des jeunes en quête d’avenir et leurs parents : le rôle des perceptions du danger dans les décisions psychiatriques

Par Florence Weber (Professeure des universités, ENS, membre du Centre Maurice Halbwachs) et Pauline Blum (docteure en sociologie, ENS, membre du Centre Maurice Halbwachs).

Publié le 14 février 2014