Logo UTC CompiègneL’EHESP et l’Université de technologie de Compiègne (UTC) se sont associées pour organiser le programme Mastère Spécialisé® en alternance ingénierie et management des technologies de santé (IMTS), pour répondre aux nouveaux enjeux actuels de conception, de cloisonnement et de bon fonctionnement des établissements de santé.Logo MS Mastère spécialisé

Ce programme Mastère Spécialisé® est accrédité par la Conférence des grandes écoles.

Objectifs et compétences visées

Objectifs

La formation doit permettre aux professionnels de répondre aux nouveaux enjeux actuels de conception, de décloisonnement et de bon fonctionnement des établissements de santé, plus particulièrement :

  • Répondre à un besoin de coordination des disciplines de l’ingénieur dans les hôpitaux, les organismes de régulation régionaux et les entreprises impliquées dans la maîtrise d’œuvre des nouveaux établissements de santé.
  • Perfectionner des ingénieurs en poste dans un contexte de profonde et rapide transformation, non seulement au niveau local, mais plus encore à l’échelle des territoires de santé
  • Faire accéder les ingénieurs des hôpitaux, des organismes de régulation régionaux, des entreprises, des bureaux d’études et des cabinets d’architecture de santé, à plus de responsabilités en management, en leur enseignant les meilleurs outils de management.

Compétences visées

À l’issue du parcours de formation, les apprenants seront en capacité de s’approprier de nouveaux outils : innovations biomédicales, systèmes d’information géographiques pour prendre les bonnes décisions d’implantation ou de regroupement, utilisation de l’information médicale pour la gestion et la recherche, interconnexion et interopérabilité, mise à disposition de l’expertise des cliniciens spécialistes à distance, coordination des soins de proximité sur le territoire, financement de services innovants, intégration des défis énergétiques et informatiques,… et à les maîtriser pour améliorer l’efficience et la stratégie des établissements de santé.

Débouchés

Ingénieurs, directeur des services techniques, etc. dans les hôpitaux, entreprises, bureaux d’études, cabinets d‘architecture, Agences Régionales de Santé (ARS)…

Le diplôme permet un accès au concours sur titre d’ingénieur hospitalier en chef de classe normale (arrêté du 23/10/1992 – Version consolidée au 24/08/2013).

Poursuite du parcours de formation

Voir l’offre de formation continue, notamment « Cycle Santé 5.0 : Les sciences de l’ingénieur au service de la transformation et de l’innovation des organisations de santé ».

Descriptif

Lieu de formation : EHESP – Rennes, UTC –  Compiègne, UTC –  Paris, GHPSJ –  Paris, HUS –  Strasbourg, HCL –  Lyon, CHU et EMSE – St Etienne, HUG –  Genève, plusieurs hôpitaux à Barcelone / A distance via Zoom selon les conditions du contexte sanitaire.

Capacité d’accueil : 20 étudiants

Accessibilité pour les personnes en situation de handicap : Oui – Consultez les informations sur l’accessibilité à l’EHESP

Langue d’enseignement : Français

Période de formation : de janvier 2023 à mai 2024

Rythme : Alternance au rythme d’une session par mois sur 17 mois : 8 sessions de 5 jours et 9 sessions de 2 à 3 jours 

Durée : Parcours réparti sur 17 mois

  • 430 h en présentiel sous forme d’ateliers, conférences, séminaires…
  • à distance selon contexte pandémique
  • 924 h en stage (minimum)

Niveau de sortie : niveau 7

Nombre d’ECTS : 75

Parcours de formation :

Le programme de la formation comprend :

  • les données les plus récentes en matière d’épidémiologie, de systèmes de soins et d’information médicale pour fixer des repères et des objectifs clairs en matière de santé publique
  • la synthèse de 5 domaines d’ingénierie clés : génies technique, biomédical, logistique, ingénierie managériale et financière, pour acquérir une vision pluridisciplinaire et optimiser l’implantation des technologies de santé au service de la population et des professionnels de santé
  • des visites de sites
Intitulé de l’UE Enseignant(e)s Descriptif des enseignements Nbr d’ECTS
UE de base 1 Elisabeth Fery Pathologies et parcours de soins

Connaître les évolutions épidémiologiques majeures et de la prise en charge clinique des pathologies majeures

7 ECTS
UE de base 2 Philippe Marin Les systèmes de santé, l’organisation et la gouvernance sanitaire et médico-sociale

Comprendre l’organisation et le pilotage des systèmes de santé et analyser les mécanismes de régulation et de gouvernance

7 ECTS
UE de base 3 Fei Gao Ingénierie informatique et information médicale

Mesurer et analyser l’information en santé

6 ECTS
UE d’ingénierie 1 Alain Donadey Technologies de santé

Comprendre l’évolution des technologies de santé et les inter-relations avec les actes médicaux et les filières de soins

5 ECTS
UE d’ingénierie 2 Olivier Gerolimon Ingénierie hospitalière et supply chain

Coordonner la chaîne logistique

5 ECTS
UE d’ingénierie 3 Jean-Pascal Foucault Travaux, patrimoine, génie technique

Etre capable de suivre la conception d’établissements de santé et faciliter les mécanismes d’intégration.

5 ECTS
UE d’ingénierie 4 Jean-Patrick Lajonchère Théories du management, management des établissements de santé

A partir des connaissances issues des écoles historiques de management, assimiler des savoir-faire pratiques pour les établissements de santé

5 ECTS
UE d’ingénierie 5 Claude-Anne Doussot-laynaud Ingénierie financière des projets et de l’innovation

Savoir monter les dossiers financiers et de retour sur investissement des projets d’innovation

5 ECTS
Thèse professionnelle et mission d’entreprise François Langevin Coordination entre les différentes disciplines d’ingénierie

Développer un projet autour d’une recherche pratique en relation avec des partenaires acteurs de santé

30 ECTS

 

Modalités pédagogiques

  • Présentiel : cours magistraux, TD, conférences, séminaires, RETEX
  • Distanciel : webinaire, vidéo, rendu de travaux individuel et collectif, synchrone, asynchrone
  • Stage : dans les hôpitaux et entreprises étroitement liées aux hôpitaux
  • Accompagnement : tutorat

Modalités d’évaluations

La validation des UE de base et d’ingénierie est réalisée avec les professeurs référents, à partir d’études de cas.

La thèse professionnelle est un travail de longue durée, qui se déroule sur une année environ. Elle a pour but de développer une recherche pratique, en lien avec une entreprise ou un hôpital, et impliquant la coordination de différentes disciplines d’ingénierie enseignées. Les sujets sont choisis en relation avec l’employeur du candidat ou avec un terrain de stage particulier émanant de partenariats professionnels. La soutenance aura lieu en mai 2024.

Moyens techniques mis à disposition

L’EHESP met à disposition un ensemble de moyens techniques pour le suivi des formations, parmi lesquels : Teams, Zoom, FileSender-Renater (transfert de fichiers) et la plateforme REAL (contenus pédagogiques).

Des logiciels spécifiques, sur précisions du responsable de formation, peuvent être requis.

Un centre de documentation, des salles informatiques en « libre-service » ainsi qu’un accueil hôtelier sur le site de Rennes et un restaurant sont également à votre disposition.

Public(s) visé(s)

Formation continue : ingénieurs expérimentés en poste, professionnels Bac+5 ou plus.

Formation initiale : jeunes ingénieurs diplômés en alternance.

Modalités d’accès

Pré-requis

Les titulaires d’un diplôme d’ingénieur et/ou d’un diplôme scientifique de niveau bac+5 ou plus peuvent postuler. Les jeunes diplômés peuvent également être candidats. Un cursus en alternance est alors étudié à la carte.

Modalités de sélection

L’expérience professionnelle sera appréciée.

Formation initiale – Formation continue, quel statut ?

Relèvent de la formation continue, les personnes qui bénéficient d’un financement par un tiers (financement employeur, OPCO, pôle emploi, CPF…) ou qui financent leur formation à titre individuel.

Découvrez, à titre indicatif, les principaux dispositifs de financement, sous réserve des conditions en vigueur.

En dehors de ces situations, les étudiants relèvent du régime de la formation initiale.

Candidatures

Candidatures en ligne

Les candidatures pour l’année universitaire 2023-2024 sont ouvertes du 13 juin 2022 au 7 janvier 2023 (interruption du 23 juillet au 21 août 2022).

ACCÉDEZ À NOTRE PLATEFORME DE CANDIDATURE EN LIGNE

Pour les étudiants étrangers

Vous désirez commencer ou poursuivre vos études en France et vous résidez à l’étranger dans un pays disposant d’un espace Campus France ? Découvrez la procédure à suivre.

Tarifs

Formation continue : 10 000 € TTC

Contact

Responsable de la formation

François LANGEVIN, enseignant-chercheur, EHESP et Université de technologie de Compiègne (UTC), titulaire de la Chaire « Management des technologies de santé »
francois.langevin@ehesp.fr

Alain DONADEY, ingénieur de recherche, Université de technologie de Compiègne (UTC)

Renseignements sur la formation

Tél. +33 (0)2 99 02 23 26 – nathalie.dubee@ehesp.fr

Mis à jour le 16 juin 2022