Cadre : catégorie A
La formation de Directeur d’hôpital public est confiée à l’EHESP par décret du 2 août 2005, modifié et par arrêté ministériel du 15 avril 2003 modifié par l’arrêté du 10 juillet 2008.
Recrutement national par concours externe (niveau licence) ou interne.
Recrutement possible par le tour extérieur au sein des ministères ou des collectivités locales.

Description de la formation

Durée : 24 mois

La formation de directeur d’hôpital se déroule sur 24 mois :

  • un tronc commun de 21 mois assurant une formation polyvalente,
  • une spécialisation de 3 mois préparatoire à la 1ère prise de fonction en qualité de directeur adjoint.

La formation initiale est basée sur l’alternance entre des sessions à l’EHESP : 12 mois répartis en 17 unités d’enseignement ; et des stages en milieu professionnel (principalement en établissement hospitalier mais aussi dans d’autres secteurs en France et à l’international) : 12 mois.

Le projet de formation résulte de la déclinaison du référentiel métier de Directeur d’hôpital.
Le renforcement de la formation à la stratégie, à la connaissance de l’organisation et la production des soins, ainsi que le développement des compétences et des capacités managériales, constituent des points forts du programme au côté des matières fondamentales comme les finances et la gestion des ressources humaines.

Enseignements organisés autour de 4 axes centraux

  • Appréhender le pilotage et la gestion des organisations de santé à l’échelle d’un territoire via le renforcement de la formation au management et conduite de projets et de changements.
  • Développer des connaissances et des compétences métiers adaptées aux besoins des établissements dans un contexte budgétaire difficile (finances, Ressources humaines et communication en disciplines fondamentales).
  • Prendre en compte la dimension de la qualité du service aux usagers au plan interne et dans une démarche de parcours de soins.
  • Ouverture par un stage extérieur à l’international ou en France « hors hôpital public » dans diverses structures ou institutions privées publiques ou parapubliques.

17 unités d’enseignement

  • Le séminaire commun de santé publique
  • Le module inter-professionnel (travaux inter-filières professionnelles)
  • Stratégie et projet d’établissement
  • Management financier des établissements publics de santé
  • Gestion des ressources humaines
  • Pilotage des systèmes d’information
  • Organisation et production des soins
  • Coopérations territoriales et contractualisation
  • Management stratégique et gouvernance
  • Management opérationnel
  • Droit et statut des usagers
  • Droit des établissements de santé
  • Gestion de la qualité et maîtrise des risques
  • Communication hospitalière – gestion de  crise
  • Marketing hospitalier
  • Achat public en santé, logistique et processus support
  • Architectures et technologies de santé

Stages professionnels

Stage hospitalier

  • Stage de découverte : février à avril de la 1ère année : stage d’observation et de découverte du milieu hospitalier : activités, métiers et organisation, fonctionnement institutionnel et enjeux stratégiques.
    Pour les personnes ayant une expérience hospitalière antérieure, les objectifs de ce stage peuvent être adaptés.
  • Stage de direction : janvier à août de la 2ème année : stage de mise en situation professionnelle dans le même établissement : le stage est organisé par le maître de stage et fait l’objet d’un contrat d’objectif garantissant la professionnalisation et la personnalisation de la formation. Ce stage fait l’objet d’un mémoire professionnel.

Le choix du lieu s’effectue dans une liste agréée par l’école dès la 1ère remise à la promotion lors de la semaine de rentrée.

Stage extérieur

  • Période : de août à octobre.
  • Lieu : soit dans un établissement de santé à l’étranger (l’école prend en charge une partie du budget de stage), soit en France, dans une entreprise ou dans un laboratoire de recherche.
  • Objectifs : observation des pratiques des organisations différentes de celles rencontrées dans les établissements publics de santé pour les comprendre, les analyser, les comparer, les mettre en perspective avec le métier de directeur.

Mémoire

2 types de mémoire :

  • mémoire professionnel s’appuyant sur l’analyse et la résolution de situations problèmes observées sur le terrain de stage,
  • mémoire réalisé dans le cadre universitaire et de recherche (Master, Doctorat).

Consulter les mémoires des élèves directeur d’hôpital sur le site internet du service documentation de l’EHESP

Spécialisation

Les 3 derniers mois de la formation sont consacrés à la spécialisation, sur la base de modules choisis par l’élève en fonction de sa 1ère affectation professionnelle en tant que directeur-adjoint.

Validation

La validation, nécessaire à la titularisation dans le corps des Directeur d’hôpital se fait en partie sous la forme de contrôle continu. Celui-ci porte sur les enseignements dispensés à l’école. Il est accompagné de la validation du stage de direction, du mémoire et de divers autres travaux demandés aux élèves. Après validation de la formation par un jury de fin de formation, le Centre national de gestion (CNG) des personnels de direction de la fonction publique hospitalière, procède aux affectations à partir des choix faits par les établissements qui ont proposé un poste.

Formation d’adaptation à l’emploi

Public : Les fonctionnaires de catégorie A accédant directement au corps des personnels de direction (voir décret n°2005-921 du 2 août 2005 et arrêté du 4 juillet 2008 – pdf, 68 ko).

Durée : Le cycle de formation s’étend sur une durée totale qui ne peut être inférieure à 12 semaines, consécutives ou non. Il doit être suivi pendant l’année de stage.
Il comprend :

  • un apprentissage théorique d’une durée de 8 semaines, se décomposant entre, d’une part, un tronc commun et, d’autre part, des modules de spécialisation choisis en fonction du parcours professionnel antérieur et de la fonction actuelle du candidat ;
  • un stage pratique, d’une durée de 4 semaines, devant être réalisé dans un établissement autre que l’établissement d’affectation.

Formation continue

L’EHESP propose des parcours adaptés aux directeurs d’hôpitaux afin qu’ils accompagnent les évolutions de leur établissement et du système de santé en général.
Pour plus de précisions, accédez au site internet de la formation continue de l’EHESP (à l’aide de la recherche « par public »).

Conditions d’accès

L’accès aux formations fonctions publiques de l’EHESP se fait après la réussite au concours d’entrée.
Vous trouverez toutes les informations sur les concours (inscription, épreuves, calendrier…) sur le site internet du Centre national de gestion (CNG).

Métier

Le film « Profession : directeur d’hôpital » de l’Association des directeurs d’hôpital.

Accédez à la vidéo dans YouTube.

Le directeur d’hôpital exerce dans les établissements publics de santé de plus de 250 lits (exception faite d’établissements de plus petite taille disposant de lits de chirurgie ou de psychiatrie).

Sa fonction est différente selon qu’il est chef d’établissement ou directeur adjoint au sein d’une équipe de direction.

Le directeur d’hôpital chef d’établissement

Représentant légal de l’établissement, il met en œuvre le projet d’établissement, voté par le conseil d’administration et assure le règlement des affaires générales de l’hôpital.

Les chefs d’établissement représentent environ un cinquième du corps des directeurs d’hôpitaux.

Le directeur d’hôpital adjoint

Il est à la tête de directions fonctionnelles relatives aux affaires générales, juridiques et médicales, finances et analyse de gestion, ressources humaines, services économiques, logistiques et techniques, système d’information, communication, qualité…

Ils constituent les quatre cinquième du corps.

Les activités du directeur d’établissement possèdent une double dimension

Stratégique

  • positionner l’hôpital comme acteur d’une démarche de santé publique visant une prise en charge globale des patients (physique mais aussi psychologique et sociale),
  • participer à la conception et au pilotage du projet d’établissement,
  • conduire une politique efficiente de développement continu de la qualité des soins au bénéfice des patients.

Opérationnelle

  • développer des pratiques de management adaptées à la conduite du changement dans un contexte réglementaire en constante évolution et dans un cadre budgétaire de plus en plus contraint,
  • veiller à la bonne organisation des services cliniques, médico-techniques, techniques et administratifs de l’établissement,
  • assurer la gestion des ressources humaines, la gestion financière et la gestion économique et logistique dans le contexte local et historique de l’établissement,
  • administrer le patrimoine de l’établissement,
  • développer des processus et des politiques de communication ainsi qu’un système d’information utiles au dynamisme de l’établissement.

La carrière du directeur d’hôpital est gérée par le Centre national de gestion

Cadres de direction de la fonction publique hospitalière, le directeur d’hôpital est rémunéré par l’établissement qui l’emploie.
Le directeur d’hôpital peut évoluer en exerçant, par exemple, les fonctions de directeur adjoint puis de directeur d’établissement. Il a aussi la possibilité de partir en détachement dans une autre fonction publique, en collectivités locales ou dans les ministères. Une mise en disponibilité peut également être accordée pour exercer des fonctions de gestionnaire dans des établissements de santé de statuts différents.
Accédez au site internet du CNG

Contacts

Filière directeur d’hôpital

filiere.dh@ehesp.fr – Tel : +33 (0) 2 99 02 26 62

Contact élèves

Accédez au site internet de la promotion EDH 2015-2016

 

Publié le 13 juin 2008