Cette formation s’adresse aux lauréats du concours interne ou externe.

Formation

Durée : 12 mois

La formation est basée sur l’alternance de cours théoriques et de stages professionnels. Les cours sont répartis en unités d’enseignement :

  • Fondamentaux en santé publique
  • Environnement institutionnel, professionnel  et partenariat
  • Politiques territoriales de santé
  • Cadre juridique et droit appliqué à l’action sanitaire et sociale
  • Financement du système de santé
  • Prévention et promotion de la santé
  • Inspection / audit / contrôle
  • Veille et sécurité sanitaire, gestion de crise
  • Management d’équipe et de projet
  • Évaluation
  • Communication professionnelle, scientifique
  • Module interprofessionnel de santé publique

L’enseignement est partagé avec d’autres publics en cours de formation afin de mieux préparer les coopérations professionnelles.

Les élèves réalisent en cours d’année un rapport d’expérience professionnelle qui fait l’objet d’un accompagnement structuré comprenant des apports méthodologiques et thématiques, et une préparation à la soutenance devant un jury de sortie, la Commission d’évaluation de stage.

La formation est sanctionnée par le Diplôme de santé publique dont la validation repose sur le suivi des enseignements, l’évaluation du stage et celle du rapport d’expérience professionnelle.

Conditions d’accès

Concours interne

Il est ouvert aux médecins fonctionnaires et agents de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent ainsi qu’aux médecins en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale, justifiant au moins 3 années de services effectifs en cette qualité au 1er janvier 2018.

Concours externe

Sous réserve de satisfaire aux conditions générales, ce concours est ouvert aux médecins français et aux médecins ressortissant d’un État membre de la communauté européenne ou d’un autre État partie à l’accord sur l’Espace économique, et titulaires de l’un des diplômes exigés pour l’exercice de la profession de médecin de santé publique :

  • diplôme d’études spécialisées de santé communautaire et médecine sociale,
  • diplôme d’études spécialisées de santé publique et médecine sociale,
  • certificat d’études spéciales de santé publique,
  • diplôme, certificat ou autre titre qui, délivré conformément aux obligations communautaires par un Etat membre de l’Union européenne, permet en France l’inscription sur la liste de la spécialité de santé publique et médecine sociale par application du règlement de qualification des médecins approuvé par arrêté.

Attention : les candidats du concours externe ne possédant pas l’un des diplômes de santé publique énumérés ci-dessus, mais pouvant justifier d’une formation ou d’une expérience en santé publique, peuvent déposer une demande auprès d’une commission d’équivalence.

Pour en savoir plus sur le métier et l’accès aux concours : consultez le site du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports

Autres modalités pour les internes de santé publique (ISP)

Le décret n° 2004-67 relatif aux stages des étudiants en troisième cycle des études médicales offre la possibilité aux internes de santé publique de consacrer 2 semestres de leur internat à suivre la formation initiale de MISP (sans influencer le nombre de stages hors CHU).

Métier

Statut : cadre de catégorie A

Le médecin inspecteur de santé publique exerce principalement dans les services du ministère chargé de la santé :

  • Agences régionales de santé (siège ou délégations territoriales de santé)
  • Administration centrale
  • Agences nationales

Formés à la médecine et à la santé publique, il peut intervenir sur l’ensemble du champ sanitaire et social, en interface avec des institutions et professionnels très variés, avec 2 missions essentielles :

  • la participation à la conception et à la mise en œuvre des politiques de santé
  • le contrôle du bon fonctionnement du dispositif de santé, garantissant des conditions optimales de sécurité sanitaire

Le médecin inspecteur de santé publique intervient dans de très nombreux domaines : planification, évaluation, prévention et promotion de la santé, veille et sécurité sanitaire, gestion de crise, inspection, élaboration de programmes et projets, etc.

Le MISP exerce ses missions en lien avec les autres professionnels chargés de la régulation du système de santé et de l’animation des politiques sanitaires et sociales.

Contact

Filière « Médecin inspecteur de santé publique »
Sylvie Chable – Tel : +33 (0) 2 99 02 26 29

Publié le 18 juin 2008