Cette formation s’adresse aux lauréats du concours interne ou externe des techniciens sanitaires et de sécurité sanitaire, spécialité prévention santé-environnement.

Formation

Durée : 12 semaines

Pendant un an, les lauréats au concours exercent leur métier en tant que fonctionnaires stagiaires. Ils suivent une formation de 12 semaines réparties sur l’année. Cette formation vise :

  • à connaître le contexte d’intervention en santé environnement : le cadre, les missions… ;
  • à connaître le contexte juridique de l’intervention ;
  • à être initié aux outils et méthodes en santé environnement et développer les compétences dans les grands domaines d’intervention des techniciens sanitaires ;
  • à maîtriser les outils et démarche d’inspection en santé environnement ;
  • à rendre plus efficaces les interventions orales ou écrites : replacer son action dans une logique plus globale, agir efficacement dans les réunions ou groupes de travail.

Conditions d’accès

Pour connaître tous les détails sur les concours internes et externes, consultez le site internet du Ministère chargé de la santé

Pour en savoir plus sur le métier ou les conditions d’accès

Consulter le site du Ministère en charge de la Santé

Métier

Statut : fonctionnaire de catégorie B

Pour le domaine de la prévention santé-environnement, le technicien sanitaire exerce en Agence régionale de santé (ARS) et dans ses antennes départementales. Il participe :

  • à des missions de surveillance sanitaire des milieux et modes de vie,
  • aux actions de prévention menées dans ce domaine,
  • et au contrôle administratif et technique des règles d’hygiène visées dans le code de la santé publique.

Pour l’exercice des missions mentionnées au code de la santé publique, il porte le titre de technicien sanitaire.

Placé le plus souvent sous la responsabilité d’un ingénieur d’études sanitaire (IES) ou ingénieur de génie sanitaire (IGS), il contribue à l’exercice de certaines missions qui incombent à ces structures en santé environnement.

Ses domaines d’intervention sont : l’eau, l’air, l’habitat, les déchets, les sols, qu’ils soient liés au milieu naturel ou aux activités humaines, agricoles ou industrielles.

Contact

Christine GRENON
Christine.Grenon@ehesp.fr – Tel : +33 (0)2 99 02 23 31

Publié le 19 juin 2008