Actualités

Présentation et objectif

Mots_cles_Plaquette-300x183Le programme Emploi des personnes handicapées dans la fonction publique (Emploi PHFP) est un programme de recherche et d’échanges de pratiques qui a commencé pour un premier partenariat en 2012 pour une durée de 4 ans, puis pour un second partenariat de 2017 à 2020. Le troisième partenariat a commencé en 2021, pour une durée de 4 ans. Ce programme de recherche est rattaché au Département de Sciences humaines et sociales (SHS).

Deux orientations ont émergé lors des comités de pilotage de la 2e convention. La première vise à poursuivre l’enquête auprès des référents handicap, par un volet qualitatif complémentaire de l’enquête statistique réalisée dans le cadre de la 2e convention. Il s’agit de produire des connaissances sur les référents handicap dans la fonction publique, sur leurs missions et activités, leur insertion au sein des établissements, leurs trajectoires professionnelles et les besoins de formation notamment. La deuxième orientation vise à développer un nouvel axe de recherche centré sur la prévention de situations de handicap dans la fonction publique, en particulier en lien avec la mission de formation des cadres de la fonction publique hospitalière de l’EHESP.

En outre, cette troisième convention s’inscrit dans la dynamique construite au cours des deux premières conventions. La formations des référents handicap, la dimension internationale et puis globalement l’ensemble des travaux menés précédemment alimenteront les réflexions et valorisations.

Axes de travail

La deuxième convention du programme comprend 2 axes de travail :

Axe 1 :Enquête qualitative auprès des référents handicap

Responsable : Béatrice Valdes

Objectifs : L’équipe souhaite approfondir les résultats de l’enquête quantitative sur les référents handicap avec un volet qualitatif. Les 323 répondants à l’enquête par questionnaire ont permis de mieux appréhender les ressources mobilisées par les référents-handicap dans le cadre de leur fonction (en termes de compétences, partenariats…), mais également leurs besoins et leurs difficultés. Parmi ces répondants à l’enquête quantitative, 180 référents-handicap ont laissé leurs coordonnées pour que l’on puisse les contacter pour d’éventuels entretiens ultérieurs. Parmi ce listing de volontaires, l’équipe sera amenée à sélectionner certains référents-handicap pour mener des entretiens afin d’approfondir certains résultats obtenus avec le questionnaire en ligne.

Modalités : L’analyse des réponses en clair obtenues dans l’enquête statistique fait apparaître trois principales dimensions, qui seront investiguées dans le volet qualitatif : la politique de l’établissement en matière d’emploi des personnes en situation de handicap, la trajectoire des référents-handicap antérieure à leur prise de fonction, l’activité réelle de travail des référents handicap.

Axe 2 : Prévenir la survenue de handicaps dans la fonction publique

Responsable : Véronique Daubas-Letourneux
Objectifs : L’enquête menée auprès des référents handicap depuis la première convention FIPHFP-EHESP a mis en évidence une dissociation forte entre prévention et promotion de la santé d’une part, et gestion de la politique d’emploi des personnes en situation de handicap d’autre part (Inclure sans stigmatiser, 2018). Ce constat nous conduit à proposer un deuxième axe de recherche pour cette troisième convention, portant précisément sur les feins et leviers pour la préservation de la santé des agents de la fonction publique, qu’ils soient ou non reconnus comme travailleurs handicapé. Pour mener cette recherche sur ce que nous nommons « l’amont du handicap », nous envisageons de nous intéresser à certains métiers particulièrement exposés à un cumul de risques professionnels au sein de la fonction publique hospitalière : infirmier.e.s, aides-soignant.e.s, agents de service hospitalier.

Modalités : Par une enquête mêlant analyse de données statistiques et entretiens semi-directifs et observations, il s’agira de considérer la question de l’emploi de personnes handicapées à rebours : non pas au moment de l’embauche, mais avant que ne se produise la situation de handicap, entendue au sens d’altération de la santé rendant la réalisation du travail difficile, risquant de conduire à une inaptitude. Trois axes de recherche sont identifiés : les enjeux de visibilité/invisibilité et de reconnaissance de handicap ; l’organisation du travail et l’organisation des services en lien avec les agents fragilisés dans leur santé, notamment les référents handicap :; les objectifs de « maintien dans l’emploi » affichés à l’échelle de l’établissement et dans les politiques publiques. Ainsi pourront être observées les modalités de mise en œuvre de différentes dispositions issues de la loi de transformation de la fonction publique, en particulier les nouvelles garanties accordées aux agents en situation de handicap ainsi qu’aux agents les plus exposés aux risques d’usure professionnelle.

Gouvernance

Comité de pilotage

Le comité de pilotage composé de représentants de l’EHESP et du FIPHFP se réunit 2 fois par an.

Comité scientifique

Le comité scientifique se réunit 1 fois par an.

Publications

Financement

Ce programme est soutenu par le Fonds d’insertion pour les personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)

Équipe de coordination

Accéder aux précédents partenariats avec le FIPHFP

Accédez aux axes de travail de la 1ère convention 2012-2016

Accédez aux axes de travail de la 2ème convention 2017-2020

Mis à jour le 23 novembre 2021