Actualité(s)

Le 20 mai 2022, de 14h à 16h, Laurie Marrauld présentera la conférence inaugurale de la chaire RESPECT à l’EHESP.

Présentation et raisons d’être

La chaire de recherche « RÉsilience en Santé, Prévention, Environnement, Climat et Transition – RESPECT » portée par l’EHESP est financée par AESIO Mutuelle.

D’après le Lancet [1], le changement climatique représente la plus grande menace du XXIème pour la santé humaine. Les modélisations du GIEC démontrent la possibilité d’un réchauffement global planétaire allant jusqu’à 5°C en moyenne si nous n’infléchissons pas les tendances des émissions de gaz à effet de serre actuelles, ce qui se traduirait par une « menace existentielle » pour l’humanité. Dans tous les cas, un réchauffement de 2°C de température moyenne est attendu d’ici 2050, en raison du carbone déjà émis et de l’inertie du système économique. Cette élévation de 2°C représenterait, notamment, le début de l’insécurité alimentaire mondiale.

Les conséquences sur nos environnements et nos sociétés, induites par le changement climatique actuel et les modifications environnementales, seront nombreuses, variées dans leur forme et dans leur expression. Ces conséquences représenteront autant de situations inédites et souvent difficiles à anticiper – comme nous l’a déjà montré la crise sanitaire et économique de la Covid-19 – face auxquelles nos sociétés doivent se préparer pour devenir résilientes.

Le système de santé et son organisation sont parties prenantes des constats énoncés ci-dessus. À l’échelle mondiale, ce secteur serait responsable de 4,4 % des émissions de gaz à effet de serre.  La position singulière de la santé dans l’économie pose la question de sa vulnérabilité potentielle, tant en tant qu’offreur de soins, que de structures complexes dépendantes de nombreux approvisionnements énergétiques et matériels pour pouvoir fonctionner. La question climatique fait émerger de multiples enjeux pour les acteurs de la santé qui devront évoluer vers un monde potentiellement inhabitable par endroit si la tendance actuelle se poursuit.

Le système de santé doit donc anticiper deux changements majeurs. D’un côté, l’évolution de la demande de soins, liée aux effets des changements de l’environnement sur la santé des populations. De l’autre côté, la transformation de l’offre de soins liée à la double contrainte carbone, c’est-à-dire réduire l’intensité carbone de l’activité de soins et trouver des substituts aux ressources carbonées. Dans ce cadre, comment assurer une accessibilité durable à la santé dans un contexte (i) d’augmentation des risques sanitaires et des besoins de santé liés aux changements environnementaux et (ii) de tension sur les ressources ?

[1] Costello A., Abbas M., Allen A. et al., Managing the health effects of climate change. The Lancet. 2009; 373: 1693-1733

Objectifs de la Chaire

L’objectif principal de la chaire RESPECT est de nourrir la réflexion autour de cette problématique sur la base d’une fertilisation croisée entre :

  • des recherches pluridisciplinaires et émergentes en sustainable healthcare ;
  • des actions spontanées portées par les acteurs de terrain dans les établissements de santé ;

une régulation qui alterne entre soft-law (par ex. : la RSE) et hard-law (obligations légales).

La réflexion sera conduite autour de trois objectifs de recherche :

  1. Comprendre les contours d’un système de santé résilient et produire un document de référence caractérisant les risques en santé publique de liés à la dégradation de l’environnement ;
  2. Réaliser une recherche-action auprès des acteurs de santé et des usagers du système de santé dans un but de diffusion et d’appropriation des connaissances en santé-environnement ;
  3. Décrire des scénarios prospectifs en prévention, intégrant les facteurs de risques environnementaux sur la santé et des critères d’aide à la décision

Équipe de la chaire

  • Laurie Marrauld – Titulaire de la chaire, Maître de Conférence en sciences de gestion à l’EHESP
  • Estelle Baurès – Membre de la chaire, PhD HDR en santé-environnement, responsable DD&RS à l’Institut Agro Rennes-Angers
  • Cyrille Harpet – Membre de la chaire, Professeur d’Anthropologie-philosophie à l’EHESP
  • Nicolas Sirven – Membre de la chaire, Professeur des Université en économie à l’EHESP
  • Alessia Lefébure – Membre de la chaire, Directrice de l’Institut Agro Rennes-Angers
  • Olivier Gérolimon – Membre de la chaire, Professeur à l’EHESP et directeur d’hôpital

Partenaires

Airparif, l’observatoire de la qualité de l’air en Île-de-France

L’observatoire surveille et analyse la qualité de l’air en Île-de-France. La Chaire RESPECT s’appuie sur ses travaux de recherche pour qualifier le risque majeur que représente la dégradation de la qualité de l’air sur la santé et déployer des solutions de prévention efficaces.

Shift Project, laboratoire d’idées au service de la transition énergétique

Ce think tank constitué d’experts et de professionnels, partage ses analyses et ses outils d’ingénierie avec la Chaire RESPECT, pour accélérer la décarbonation du système de santé français.

 

 

 

Mis à jour le 2 mai 2022