Responsable du département et son équipe

La direction du département est aujourd’hui assurée par Françoise Jabot secondée par Emmanuelle Godeau et Arnaud Campéon, directrice et directeur adjoint(e)s.

Françoise Jabot

Françoise Jabot, directrice du département SHS de l'EHESP

Depuis le 1er décembre 2020, Françoise Jabot dirige le département SHS de l’EHESP. Titulaire d’un Doctorat universitaire en santé publique, d’un Doctorat en médecine et d’un Diplôme d’Études approfondies en anthropologie, elle est enseignante-chercheure à l’EHESP depuis 2002. Elle enseigne et mène des recherches sur les politiques de santé, l’évaluation et la démarche d’évaluation d’impact sur la santé. Elle est rattachée à l’UMR CNRS 6051 associant le CNRS, l’Université de Rennes 1, l’IEP de Rennes et l’EHESP, et participe régulièrement à des groupes de travail nationaux et internationaux. Membre de la Société française d’évaluation, elle a animé pendant six ans un groupe de travail sur l’évaluation en santé. Elle est également rédactrice en chef adjointe de la revue Santé Publique. Accédez à sa page personnelle

 

Emmanuelle Godeau

Depuis le 1er décembre 2020, Emmanuelle Godeau est directrice adjointe du département SHS de l’EHESP. Médecin HDR en santé publique, elle est titulaire d’un doctorat en anthropologie historique et sociale. Après une carrière au sein du ministère de l’Éducation comme médecin conseiller, elle est désormais détachée à l’EHESP, en tant qu’enseignante-chercheuse, responsable de la filière de formation des médecins de l’éducation nationale (MEN). Depuis 2000, elle est responsable, pour la France, de l’enquête Health behaviour in school-aged children, sur la santé et les comportements de santé des adolescents (HBSC/OMS). Depuis 2018, elle est co-responsable, en lien étroit avec l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), de l’enquête EnCLASS, fusion française des enquêtes internationales HBSC et ESPAD. Ses domaines de recherche portent sur les comportements de santé des adolescents (principalement les comportements à risque) ainsi que l’éducation inclusive. Elle est rattachée à l’UMR 1027, associant l’Inserm et l’Université Paul Sabatier, dans l’équipe SPHERE.

Arnaud Campéon

Arnaud Campéon a rejoint l’équipe de direction du département SHS de l’EHESP au 1er décembre 2020. Titulaire d’un doctorat en sociologie, il travaille à l’EHESP depuis 2003 d’abord en qualité d’ingénieur d’étude, puis en tant qu’ingénieur de recherche avant de devenir enseignant-chercheur en 2015. Ses domaines de recherche et d’expertise portent principalement sur les politiques sociales et de santé, la sociologie de la vieillesse et du vieillissement, ainsi que sur les situations de vulnérabilités (isolement, suicide, etc.) aux différents âges de la vie. À ce titre, il est rattaché à l’UMR ARENES depuis 2011. Il a coordonné le Diplôme d’établissement « Direction d’EHPAD et droits des usagers » pendant plusieurs années avant de prendre la responsabilité du parcours « Pilotage des Politiques et Actions en Santé Publique » du Master 2 mention Santé Publique. Il participe en outre à différentes activités d’enseignements au sein des filières et des masters de l’EHESP.

 

Les membres du département

Découvrez la liste des enseignants-chercheurs, ingénieurs d’étude, ingénieurs de recherche et doctorants du département

Accédez à Liste du personnel administratif du département (pdf, 69 ko)

À noter que l’équipe de recherche du Collectif de recherche sur le handicap, l’autonomie, société inclusive (CoRHASI) est rattachée au département des sciences humaines et sociales.

Le département SHS héberge le Réseau français des Villes-Santé de l’OMS depuis 2009.

Objectifs

Les activités du département portent sur les politiques publiques développées dans le champ sanitaire et social à partir des éclairages apportés par les sciences humaines et sociales : la conception des politiques et des programmes, leur mise en œuvre par les différents acteurs impliqués, leurs processus de régulation et enfin, leur évaluation.

Recherche et expertise

Axe 1 : Vulnérabilités et lien social

Vulnérabilité et lien socialCertaines populations se retrouvent en condition de vulnérabilité face au fonctionnement général de nos sociétés occidentales, notamment en matière de solidarité : les personnes âgées devenues dépendantes, les personnes en situation de handicap, les jeunes victimes d’échecs sur le plan scolaire ou professionnel, etc. Ces individus sont fréquemment sujets à certaines formes de discriminations et de traitements inégalitaires, ou objets de dispositifs légaux spécifiques, dont il convient d’évaluer dans quelle mesure ils améliorent leur situation ou au contraire contribuent à leur marginalisation.
Cet axe se propose d’identifier et d’analyser les stratégies qu’elles adoptent, collectivement ou individuellement, ou qui sont adoptées par les aidants familiaux ou professionnels, pour résister au délitement du lien social.

Axe 2 : Déterminants sociaux et promotion de la santé

Les facteurs qui influencent l’état de santé et de bien-être ont toujours été au centre des préoccupations du département.
Dans cette perspective, les recherches sur les déterminants sociaux de la santé et sur la promotion de la santé sont une priorité. Ils se déclinent en 6 pistes de travail avec un regard spécifique sur les inégalités sociales de santé et sur l’évaluation de dispositifs et les évaluations d’impact en santé.

Axe 3 : Analyse des politiques sociales et de santé

La lutte contre les inégalités sociales en matière de santé et d’accès aux soins est aujourd’hui devenue une priorité d’ordre sociale et politique. Plusieurs travaux du département explorent cette question à différents niveaux : international, national et régional.
Par ailleurs, et parmi les politiques étudiées, une autre priorité est affichée dans nos équipes, celle du handicap. Dans ce domaine, l’actualité met l’accent à la fois sur la question de l’emploi, et notamment sur une comparaison avec ce qui se fait dans d’autres pays, mais également sur l’accès au droit avec l’application de la convention des Nations-Unies, ratifiée par la France en 2010.

Axe 4 : Acteurs et dynamiques de fonctionnement du système social et de santé

Axe 4 : Acteurs et dynamiques de fonctionnement du système social et de santé

S’il y a une constance dans les évolutions les plus récentes du système social et de santé, c’est bien qu’une synergie doit s’installer entre professionnels et usagers. Le tout nouveau projet de recherche « Evolutions innovantes de l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans les fonctions publiques » interrogera les pratiques et les synergies à l’œuvre dans notre pays en les comparant à celle des pays voisins ou de développement comparable dans le cadre de l’insertion professionnelle et la participation sociale.

Cette dimension internationale de l’engagement actif des personnes en situation de handicap s’impose lorsqu’on étudie les conditions d’application de la Convention relative aux droits des personnes handicapées comme le font un ensemble d’organismes francophones dans le contexte de formation offert aux professionnels dans « Participation sociale des personnes en situation de handicap ». Mais c’est une véritable opération d’empowerment qu’accompagne le projet « Suivi et évaluation du projet « Tutorat Handivalides », l’objectif étant que ces jeunes élèves prennent en main leur destin en s’affranchissant du statut de « handicapé ».

Publications et communications

Liens avec les UMR

Les activités de la recherche sont développées le plus souvent au sein d’unités de rattachement labellisées mais exceptionnellement peuvent s’inscrire dans le cadre du département.
ARENES est une unité mixte de recherche (UMR 6051) associant le CNRS, l’Université de Rennes 1, l’IEP de Rennes et l’EHESP. La plupart des enseignants-chercheurs, ingénieurs de recherche et doctorants du département sont inscrits dans cette UMR :
Jean-Marie André, Eric Breton, Arnaud Campéon, Gaël Coron, Agnès Ducros, Marie-Renée Guével, Françoise Jabot, Anthony Lacouture, Blanche Le Bihan, Patricia Loncle-Moriceau, Claude Martin, Virginie Muniglia, Jeanine Pommier, Marion Porcherie, Céline Rothé, Alis Sopadzhiyan et Béatrice Valdes.
Quelques membres sont aussi inscrits dans d’autres unités :

Présentation des chaires

Le département des sciences humaines et sociales accueille également plusieurs chaires :

Formation

Diplômes d’état

Le Département est associé :

  • à la spécialisation professionnelle « Promotion de la santé, gestion des services sanitaires et sociaux » du Master de santé publique de l’université de médecine de Paris XI (en lien avec Paris V, Paris XII et Versailles Saint-Quentin),
  • au Master « Économie internationale et stratégies des acteurs » de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble 2,
  • au Master « Analyse et gestion des établissements de santé » de l’Université Denis Diderot Paris VII

Diplômes d’établissement

Formations fonction publique

Le département participe activement à des multiples formations fonction publique proposées à l’EHESP :

Axes forts de la formation continue

Contacts

Kerri-Anne PIERRE
Kerri-Anne.Pierre@ehesp.fr – Tél: +33 (0) 2 99 02 28 77

Mis à jour le 17 décembre 2020